Les savons

Savon au Yomogi
70g

Commander

Savon au Yuzu
70g

Commander
 

Les eaux d’usage domestique, et donc celle qui est utilisée pour la toilette, repassent dans l’écosystème. Ainsi l’eau employée pour se laver le visage est ensuite évacuée dans les rivières ou les fleuves et est alors absorbée par la faune aquatique. Pour cette raison, les ingrédients entrant dans la composition des savons Mon Soin du Visage – entièrement faits à la main – sont naturels et biodégradables, et respectent l’environnement et la capacité de régénération de l’eau. Nous serons sans doute un jour appelés à réutiliser cette même eau.

Les savons de la ligne Mon Soin du Visage sont fabriqués entièrement à la main dans un petit village de la côte nord-est, près de la Mer du Japon. On y pratique la culture biologique de plantes aromatiques, telles que l’hechima, le blé ou le karasuuri.

Depuis toujours, les femmes japonaises fabriquaient elles-mêmes du jus d’hechima, qu’elles utilisaient en été comme lotion tonique. Il faut compter environ cinq mois entre le moment où l’on sème les graines de cette plante et celui où l’on en extrait le jus.

De même, la culture du yomogi, plus connu sous le nom d’armoise ou d’ « herbe à mochi », utilisé pour la fabrication du premier savon, est un processus lent et immuable. Au printemps, les Japonais ont coutume d’aller cueillir cette plante dans la nature afin de confectionner en famille les traditionnels mochi à l’armoise, sortes de galettes de riz pilé. Cette plante est recueillie à la main pour en préserver toutes les vertus.

Quant au yuzu, qui entre dans la composition du second savon, il est issu de l’agriculture biologique et cultivé avec le plus grand soin sur les côteaux ensoleillés du littoral de l’île de Shikoku. Il est récolté au moment où son parfum est le plus prégnant et aussitôt lyophilisé.

Aux ingrédients de base 100% végétaux, on ajoute le yomogi ou bien le yuzu, et le jus d’hechima. Ce mélange est malaxé de façon à former une pâte, qui est consciencieusement pétrie à la main. Celle-ci est pesée puis les savons sont façonnés artisanalement avec le plus grand soin, raison pour laquelle on observe de légères différences de forme d’un savon à l’autre. Le séchage se fait à température ambiante pendant un mois mais peut durer jusqu’à six mois. Lorsque le savon est suffisamment sec à l’intérieur et l’extérieur, il reçoit une dernière finition avec un linge humide. Un ultime séchage achève la fabrication. Six à sept mois sont donc nécessaires depuis la plantation pour obtenir le produit fini. Un lent processus de fabrication qui témoigne de l’authenticité du savoir-faire des artisans japonais.